Un paysage pour trois ambiances

Rédigé par ThirionJ - - Aucun commentaire

Trois étapes pour un même thème

Un paysage pour trois ambiance

Réalisez en plusieurs étapes trois aquarelles sur le même sujet, seule l’ambiance changera …

L’exercice que je présente comprendra trois parties, le sujet et la technique restent les mêmes, seule les trois ambiances changeront ...

 

Depuis le temps que j’anime des ateliers, j’ai souvent observé que lorsque qu’un stagiaire loupait son aquarelle ou n’arrivait pas au résultat souhaité, rare était celui qui reprenait son sujet et le recommençait.

Le plus souvent l’aquarelle était abandonnée pour s’attaquer à tout autre chose .

Pourtant pour progresser et avancer il me semble important de recommencer son aquarelle, MAIS en ayant auparavant bien compris pourquoi la première n’avait pas aboutie.

  • Il suffit quelquefois de réassortir ses pigments, revoir un peu sa façon de travailler et expérimenter sa palette de couleurs pour changer ou faire varier le thème de l’histoire.
  • Aussi, comprendre les étapes du travail, soit en travaillant plus vite ou au contraire en ralentissant son allure…

Déroulement général pour les trois ambiances

Seule l’ambiance changera en fonction des pigments utilisés

Réalisez un lavis sur papier humide pour le ciel, travaillez plus à sec pour l’arbre et les détails.

Votre avant-plan devra être travaillé parallèlement dans la technique sèche et humide.

Pour bien maîtriser cette façon de travail, je vous conseille de voir ou de revoir la vidéo sur les zones sèches à l’aquarelle.

  • Au départ, un peu de masking à la brosse pour donner l’effet de quelques flocons, et au pinceau pour laisser quelques blancs dans les branches.
  • Toute la partie du ciel est bien mouillée et travaillée par un lavis général reprenant plusieurs pigments.
  • L’arrière-plan des branches sera fait par des ouvertures de blancs au pinceau.
  • Quand la première partie du travail a séché, attaquez en mouillant grossièrement et latéralement de façon non uniforme les avant plans, reprendre les mêmes pigments que dans le ciel et travaillez au rythme dans ces zones humides . Les blancs resteront plus marqués dans les parties du papier restées sèches
  • Entamez le travail de l’arbre en reprenant également les mêmes pigments en respectant bien le jeu des branches, et en alternant des parties claires et foncées pour donner de la profondeur au branchage
  • Ajoutez les détails plus à sec, comme les petits piquets, les quelques brins d’herbes …
  • Marquez la courbe du chemin par un léger lavis et ajoutez quelques touches de contrastes à gauche à droite pour terminer.

Voilà pour la technique de base commune au trois aquarelles. La suite se réalise en trois étapes bien spécifiques, de l’ambiance grise à l’aquarelle plus vive et pour terminer par une atmosphère de couleur chaude.

Poursuivre

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot qbshk ?