Peindre la vague à l'aquarelle

Rédigé par ThirionJ - - Aucun commentaire

Le jeu des formes

Peindre une vague à l'aquarelle

La vague, beaucoup de rythme, de mouvement et d’énergie à traduire sur votre papier.

La première priorité dans votre peinture c’est de bien cerner votre point de vue et votre position par rapport à la vague., suivez le guide …

 

Au menu

Introduction

Avant toute chose il faut bien comprendre tout le mouvement de la vague, savoir que c’est un rideau d’eau qui s’élève puis qui s’enroule pour retomber.
Savoir que l’intérieur de la vague reste creux et que c’est au moment ou elle retombe que les éclaboussures et l’écume se formeront.

  • Les réalisations proposées dans cet exercice seront simples et basiques, dans le but d’une bonne compréhension initiale.
  • Par la suite, à vous de vous échapper dans des créations plus complexes suivant vos envies et votre imagination.

» Dans notre exemple le sujet sera la vague et non la mer! «

Mise en page

La première priorité dans votre peinture c’est de bien cerner votre point de vue et votre position par rapport à la vague.

Pensez tout de suite à votre mise en page

  • Posez vous les bonnes questions: est-ce que je peins une vague ou la mer avec des vagues ?
  • C’est important car il s’agit de deux sujets différents ou la façon de représenter la vague aura toute son importance.

Choisissez entre une vue de face ou de profil ?

  • Une fois de plus, avant de passer à l’aquarelle les petits croquis seront bien utiles.
  • Un bon croquis bien pensé est déjà un atout dans la réussite de votre tableau.

Le croquis de profil

Le croquis, il y a un sens logique dans la disposition de la vague, on pourrait même parler de perspective à respecter suivant son orientation.

Le croquis de profil

  • Avec la vue de profil, vous serez sûrement amené à peindre le creux de la vague, pensez déjà que ce sera un des endroits ou vous devrez renforcer vos valeurs.
  • Le dos de la vague sera donc une ligne ondulée, plus marquée, qui se détache du fond et qui peut être cassée à certains endroits par les éclaboussures.
  • Sur votre croquis réservez vos zones de blancs, par des formes plus larges, les détails se feront par la suite au pinceau.
  • Indiquez par quelques lignes le mouvement de l’eau, partant du dos de la vague et retombant vers l’avant de celle ci.
  • Dans l’exemple proposé, comme la vague est vue de profil votre mouvement devra s’adapter au sens de celle ci.

Conseil : Sur votre croquis, c’est l’essentiel des rythmes et des valeurs qui doivent être bien représentés. Le pinceau se chargera des détails.

La vague de profil

Choisissez dans votre palette un ou deux bleus avec un vert de préférence transparents, ajoutez y une valeur plus foncée pour les contrastes.

» Il y aura bien sur de multiples façons de procéder suivant votre choix de technique: humide sur humide ou plutôt à sec … «

  • Ce qui est important c’est de préserver vos zones de blancs qui représenteront l’écume.
  • Toutes les façons pour récupérer des blancs seront les bienvenues: ouvertures, gouttes d’eau, masking, les grains de sel…

A vous de choisir celles qui vous conviennent ou même d’en faire un petit méli-mélo…

La vague de profil

Ma façon de procéder

  • Sur une feuille mouillée entièrement,j’étends un légère couche de pigment pour former l’arrière plan.
  • Mon croquis sous la main, je renforce ensuite le dos de ma vague avec un mélange de pigments tout en respectant le rythme et le mouvement de l’eau.
  • Je laisse des zones de blancs non définies mais placées justement.
  • Je laisse sécher légèrement, j’accentue le rythme à divers endroits et cerne mieux les zones d’écumes.
  • Suivant mes envies, je laisse des zones beaucoup plus floues et en accentuent d’autres à divers endroits .
  • Je fonce le creux de ma vagues et renforce encore un peu la ligne du dos.
  • Je salis légèrement l’écume pour ne pas laisser cette partie toute blanche et donner de l’énergie à l’ensemble.

Croquis vue de face

Le croquis: ici le mouvement de la vague sera presque vertical, le jeu de l’écume et des éclaboussures se réalisera également dans ce sens.

Le croquis de face

  • Les zones plus foncées seront situées au sommet du dos de la vague et dans les creux qu’elle forme avec l’écume. Le rythme de l’arrière plan sera horizontal.
  • Jouez sur les formes laissées par l’écume en n’ayant pas peur de déborder de la hauteur de la vague pour intensifier le mouvement .

Comme dans l’exemple précédent réservez vos zones de blancs, bien les visualiser facilitera votre travail à l’aquarelle.

La vague de face

L’aquarelle se réalisera suivant les mêmes étapes que dans l’exemple précédent. C’est surtout la différence de rythme qui situera votre vague.

  • N’oubliez pas que vous la voyez de face et que c’est le mouvement vertical de celle ci en contraste avec le mouvement horizontal du l’arrière plan qui rendra l’énergie nécessaire au tableau.
  • Démarquez bien votre vague en renforçant par des valeurs foncées le dos de celle ci.

conseil : L’écume sera légèrement colorée par endroit pour accentuer quelques zones de blancs purs laissées au gré de votre imagination.

La vague de face

Conclusion

Sujet assez complexe mais qui vous laissera beaucoup de liberté une fois que vous aurez compris les bases pour le réaliser.

  • Il vous faudra sûrement tenter plusieurs essais pour prendre un peu d’assurance et trouver la technique qui vous convient le mieux.
  • La vague est sûrement un sujet qu’il faut peindre avec beaucoup de souplesse et de légèreté, tout en restant vigilant et performant.

Après, avec une bonne dose d’imagination et une pincée d’audace, le plaisir de s’aventurer dans les vagues, redeviendra un jeu d’enfant dont on ne se lasse jamais!

Démonstration en vidéo de Jason Skill, peindre des vagues en utilisant du papier buvard pour enlever des couleurs lorsque le papier est encore humide.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot zobjsl ?