Pierres, rochers et galets à l'aquarelle

Rédigé par ThirionJ - - Aucun commentaire

Les illustrer

Pierres, rochers et galets à l'aquarelle

Les artistes inspirés de nature seront un jour amenés à les représenter.

Pour les peindre, il faut d’abord les comprendre, les regarder, sentir leurs formes, leurs reliefs, suivez le guide …

 

Caractères et particularités

Introduction

Les pierres, les rochers, les galets, sont des éléments qui font partie de notre environnement. Petits galets sur lesquels on saute en bordure de mer ou rochers dominants qui deviennent défis pour les alpinistes…

Tous différents dans leurs représentations, ils ont tous leur caractère, leurs particularités, et bien sûr leur approche et leur compréhension sera prioritaire dans le travail de l’aquarelliste.

  • Les pierres chaudes exposées au soleil, n’ont rien à voir avec les galets humides du bord de mer.
  • Les rochers crevassés des canyons ne se comparent pas aux rochers plats exposés au vent dans les grandes plaines.
  • Les roches maritimes et les roches montagneuses sont totalement différentes…

les rochers sont des corps vivants totalement associés à la nature, témoins du passé, solides tout en étant fragiles face aux autres éléments.

» Pour les peindre, il faut d’abord les comprendre, les regarder, sentir leuleurs reliefs … «

Les galets

Les galets aux formes arrondies, lisses, parfois brillantes

Les galets seront souvent de formes arrondies presque parfaites, lisses, brillantes lorsqu’ils sont mouillés. Il faut les peindre avec beaucoup de souplesse et de légèreté.

  • Votre pinceau doit effectuer des mouvements circulaires suivant la forme de la pierre, les valeurs plus foncées se trouveront sur les surfaces ombrées et à l’endroit de jonction entre le galet et le sol.
  • Utilisez un gris de base que l’on peut adoucir avec une peu de terre, de bleu, voir de vert…
  • Un papier grain fin convient bien à la structure lisse du galet.

Rochers et reliefs

Des valeurs foncées pour restitué le relief.

Les rochers plus massifs seront peints avec plus de force. Pour bien rendre le relief on utilisera des valeurs foncées, celles ci accentueront bien toutes les aspérités des différents morceaux du massif rocheux.

  • Le sens du pinceaux ira en fonction de la nature des pierres, les mouvements circulaires accentueront les arrondis des rochers polis par les vents ou l’eau.
  • Un rocher peut être recouvert de végétations, de mousses en fonction de l’endroit ou il se trouve, dans ce cas une gamme de jaune, vert peut agrémenter le gris de base.

Rochers et montagnes

Rochers et massif montagneux

Des traits plus rectilignes, avec un coup de pinceau plus net, accentueront la hauteur ou le côté plus déchiquetés de certains massifs montagneux. Suivant sa composition minérale, un rocher peut être peint dans différentes gammes de couleurs.

  • Des oranges, terres de siennes, voir des rouges rendront bien les effets des roches se trouvant en terre désertique, ou encore, ceux bien caractéristiques de certaines régions ( Roussillon, Grand Canyon, etc ).
  • Ici par contre un papier torchon peut, déjà à lui tout seul, et suivant sa texture donner une matière à votre rocher.
  • N’oubliez pas non plus de bien tenir compte des ombres suivant la lumière utilisée dans votre tableau. Si vous décidez d’un grand ciel bleu, les couleurs utilisées seront vives, lumineuses et vos ombres seront bien marquées.
  • Par contre, en cas de gros nuages, seront privilégiées les couleurs plus lourdes et foncées afin de donner un effet plus impressionnant à votre roche.

Une aquarelle du peintre paysagiste niçois Alexis Mossa la Rade de Villefranche, rochers du Cap-Ferrat, 1878 du Musée d’Art et d’Histoire à Nice

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot unggk ?