La technique du retrait

Rédigé par ThirionJ - - 1 commentaire

Il y a tellement de façons de travailler l’aquarelle!

La technique du retrait

Cette technique consiste à travailler son aquarelle en jouant sur le retrait des pigments.

L’intérêt de cette technique est de réaliser une aquarelle ou le sujet est intégré directement dans l’ensemble sans trop de précision ..

 

Le retrait

Il y a tellement de façons de travailler l’aquarelle

Je vous propose d’essayer celle ci!

C’est assez amusant et on a vite de chouettes résultats ...

Sommaire

Introduction.

La technique du retrait consiste à travailler son aquarelle en jouant sur le retrait des pigments.

L’intérêt de cette technique est de réaliser une aquarelle ou le sujet est intégré directement dans l’ensemble sans trop de précision.

Conseil : » Une bonne connaissance des propriétés des pigments et une bonne gestion du travail en fonction du cycle de l’eau est souhaitée. « 

Technique du retrait

Tracer au crayon votre sujet, même si par la suite vous le perdrez en partie, le fait de l’avoir dessiné vous aidera à prendre des repères

Choisissez vos pigments, en fonction de votre sujet et de leur transparence.

Plus ils seront transparents plus vous aurez facile à les enlever, et à récupérer des blancs, mais ne perdez pas de vue qu’un peu d’opacité peut aussi laisser de très beaux effets.


Une fois votre mise en page terminée, mouillez entièrement et généreusement votre papier

  • Attaquez votre lavis en posant vos choix de couleurs
  • Laissez doucement travaillez votre ensemble et petit à petit avec un pinceau propre commencez à effectuez vos retraits sur votre sujet
  • Suivant les pigments choisis et le temps de séchage , les effets seront différents, par endroit des blancs presque purs et à d’autres des traces plus ou moins intenses …
  • Petit à petit votre sujet va prendre forme avec des contours quelquefois bien marqués ou quelquefois fondus dans l’ensemble.

» Là est l’intérêt de ce genre de travail car l’intégration se fait naturellement. « 

Il ne vous reste plus qu’à poursuivre et vous servir du travail que vous venez de réaliser pour maintenant vous attaquer au résultat final de votre projet, comme par exemple laisser certaines parties plus floues, insister sur certains détails, etc.

Il faut bien sur quelquefois attendre que le papier sèche un peu pour apporter de la précision à certains endroits .

Conseil : Vous pouvez travailler avec les même pigments utilisés au départ ou des pigments différents.

L’exemple

J’ai d’abord réservé quelques blancs au masking pour garder un peu de lumière aux endroits adéquats, ensuite j’ai réalisé un lavis d’ensemble avec des couleurs complémentaires, mon sujet se trouvant « à cheval » sur le mélange de ces pigments.

  • Après les retraits j’ai laissé sécher l’ensemble.
  • J’ai ensuite re-précisé mes oignons avec les mêmes pigments utilisés dans le premier lavis.

Les couleurs de mon sujet sont déjà présentes dans le premier lavis et sont tout de suite accordées avec leurs complémentaires, l’ambiance est placée.

» Le travail des valeurs , le rythme, le jeu de contraste vont bien sur animer l’ensemble de mon aquarelle. «

Le retrait,à l'aquarelle

Conclusion

L’exemple proposé est une nature morte mais beaucoup de sujets s’y prêtent aussi, comme les fleurs, les nus, etc.

Peut être un peu plus difficile en ce qui concerne les paysages …

Conseil : N’ayez pas peur de bien recouvrir l’ensemble de votre travail avec votre lavis de départ car impossible de faire des retraits s’il n’y a pas, ou pas assez de couleurs!


Lectures suggérées

1 commentaire

Avatar Gravatar

#1  - Eliotin a dit :

Bonjour à tous,
Toutes mes félicitations pour votre travail. Peut-être que j’aurai aimé d’autres détails


Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot wwym ?