Nature morte deuxième partie

Rédigé par ThirionJ - - Aucun commentaire

Une aquarelle avec deux sujets

Suite et deuxième étape sur l'étude d'une nature morte

Suite et deuxième étape, travailler sur un avant plan

Cette deuxième partie aborde la nature morte par une composition de deux sujets placés l’un devant l’autre et de natures différentes ...

 

Introduction

Nature morte avec deux sujets

Cette deuxième partie aborde la nature morte par une composition de deux sujets placés l’un devant l’autre et de natures différentes.

Étude des contrastes, des formes et des profondeurs.

Travail de mise en page à partir d’un croquis, avec respect des proportions et des valeurs.

Prérequis

Pour aborder cet exercice il faut posséder quelques bases sur les techniques de l’aquarelle.

  • Savoir poser des lavis,
  • Garder des blancs,
  • Connaître la réaction formée par le mélange de différents pigments.

Mise en page

Représentation

  • Pour compliquer notre nature morte nous allons venir placer un élément derrière le premier plan que forment les oignons.
  • Choisissez un objet de taille et de structure différente, ici une tasse colorée.
  • J’ai placé une cuillère dans celle ci pour casser la forme générale de l’ensemble.
  • Celle ci donne une direction vers le haut et la droite et découpera ainsi le contour général des deux sujets.

Le croquis

Des oignons et la tasse!
Procédons comme dans la première partie.

Le croquis

  • Sur une feuille dessinez votre tasse et les oignons, un croquis précis bien ajusté aux proportions, qui reprend les zones d’ombres et de lumière.
  • Le plus difficile sera de dessiner l’ellipse de la tasse.
  • N’oubliez pas de mettre en pratique les conseils traités lors de la réalisation de la première nature morte…

» Conseil : Entrainez vous sur une feuille de brouillon, éventuellement avec un repère de quadrillage pour bien rendre la symétrie. «

L'aquarelle

Placement du dessin

Placement du dessin

  • Une fois votre croquis terminé replacez le au crayon sur votre feuille d’aquarelle.
  • La mise en page est importante, adaptez les proportions du dessin au format de votre papier.

» Conseil : Le secret d’une nature morte réussie est un bon croquis de base, juste dans les proportions et qui reprend un maximum de renseignements: sur les blanc à garder, sur les zones d’ombres et de lumière. «

Le lavis de base

Réalisez votre lavis

Le lavis de base

  • Choisissez des couleurs qui contrastent bien avec les oignons et commencez à peindre votre sujet, en posant des légers lavis et en respectant bien les zones de blanc.
  • Procédez comme expliqué dans le précédant module pour les oignons et adaptez la même technique pour la tasse et la cuillère.
  • N’essayez pas non plus d’avoir une reproduction parfaite, un peu d’audace dans le choix des couleurs et une mise en page particulière sont souvent des atouts.

» Conseil : Surtout attendez que votre premier lavis soit bien sec avant d’entamer le suivant. «

Superposition

Plus de profondeur

Superposition

  • Renforcez certaines zones plus foncées comme l’intérieur de l’ellipse de la tasse pour bien montrer la profondeur à vos deux sujets.
  • N’oubliez pas d’adopter un rythme avec le pinceau adapté aux formes de l’objet, circulaire pour les arrondis…

» Conseil :  Adoptez de suite les bonnes techniques de base et vous arriverez vite à des résultats. «

Les contrastes

Et les reliefs…

Les contrastes

  • Superposez certaines parties des lavis de bases pour donner les contrastes et le relief.
  • Vous pouvez garder vos pigments de bases ou les mélanger légèrement avec d’autres, un peu de bleu ou de brun dans le vert par exemple
  • Terminez par quelques traits plus foncés pour cerner certaines parties des deux sujets.
  • N’hésitez pas à bien marquer la ligne du bord avant de la tasse, cela accentuera l’effet de la cuillère dans la tasse.

Raynald Murphy vous propose sur son blog  » Art Plein Air  » une approche sur la méthodologie de la nature morte aux oignons

Sommaire

Première partie : Les oignons

Troisième partie : Nature morte sur deux plans

Quatrième étape : Nature morte finale

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot phgdv ?